Archives Mensuelles: septembre 2016

Littérature japonaise du XXe siècle

Par défaut

Hideo FURUKAWA (Alors Belka, tu n’aboies plus ?)

Masuji IBUSE (La salamandre)

Takuji ICHIKAWA (Je reviendrai après la pluie)

Yasushi INOUE (Le fusil de chasse / Shirobamba / Le sabre des Takeda)

Ira ISHIDA (Call-boy)

Yasunari KAWABATA (Les belles endormies / Le Lac / Pays de neige)

Hiromi KAWAKAMI (Les 10 amours de Nishino, Les années douces)

Mieko KAWAKAMI (Seins et oeufs)

Mariko KOIKE (Je suis déjà venue ici)

Yukio MISHIMA (La mort en été / L’école de la chair)

Akira MIZUBAYASHI (Mélodie)

Haruki MURAKAMI (Saules aveugles, femme endormie/ Kafka sur le rivage/ Après le tremblement de terre / La ballade de l’impossible)

Ryû MURAKAMI (Love & Pop / Bleu presque transparent / Les bébés de la consigne automatique / Miso soup)

Kenzaburô Oé (Dites-nous comment survivre à notre folie)

Yôko OGAWA (La piscine / La grossesse /La mer)

Hideo OKUDA (Les remèdes du docteur Irabu)

Ryoko SEKIGUCHI(Ce n’est pas un hasard. Chronique japonaise)

*Natsume SOSEKI (Oreiller d’herbes / Je suis un chat/ Petits contes de printemps)

Junichirô TANIZAKI (Le chat, son maître et ses deux maîtresses / Journal d’un vieux fou / Quatre soeurs )

Banana YOSHIMOTO (Kitchen)

Akira YOSHIMURA (Liberté conditionnelle / Naufrages)

Si quelqu’un veut chercher autre chose, il y a une liste énorme ici (par auteur): http://www.plathey.net/livres/japon/japon.html

Bonne lecture!

Naomi