Archives Mensuelles: septembre 2015

32e rencontre du Canapé littéraire : La rentrée littéraire 2015

Par défaut

Plus que dans tout autre pays, en France, le monde littéraire concentre son attention sur la période septembre-octobre quand la plupart des nouveaux livres paraissent. Ainsi, la « rentrée littéraire » est célébrée comme un événement annuel, avec des numéros spéciaux des journaux et magazines, et naturellement la panoplie de prix littéraires avec ses étapes de la première sélection au décernement solennel au début du mois de novembre. Cependant, si on ne s’occupe pas professionnellement de la littérature contemporaine, on n’a souvent pas le temps de se faire une idée des nombreuses nouveautés à découvrir.

C’est pourquoi nous avons décidé de consacrer notre canapé littéraire du mois d’octobre à cet événement littéraire incontournable, et de lire et présenter chacun un de ces nouveaux livres, unicolores, en grand format, qui se trouvent en grand piles dans les librairies, souvent sur une table spéciale « rentrée littéraire ». Ainsi, nous pourrons avoir une bonne première impression personnelle des nouveautés de cette année.

Pour choisir, le plus efficace serait de se rendre dans une librairie et de juste feuilleter les livres et d’en consulter les quatrièmes de couvertures. Cependant, sur la base des premières sélections des prix littéraires les plus importants, je vous indique également quelques suggestions ci-dessous, en ordre alphabétique, avec les nominations entre parenthèses.

Si vous cliquez sur les titres, vous arriverez sur les pages de présentation de l’éditeur, et de plus, j’ai ajouté quelques mots clés pour chaque titre, selon ce que j’ai pu comprendre des quatrièmes de couverture. J’espère ça vous aidera à faire votre choix.

Christine Angot : Un amour impossible, Flammarion (Le Monde, Femina, Goncourt) – autobiographique, mariage, viol.

Nathalie Azoulai : Titus n’aimait pas Bérénice, P.O.L (Femina, Goncourt, Medicis) – Racine, chagrin d’amour contemporain.

Laurent Binet : La Septième Fonction du langageGrasset (Le Monde, Femina, Flore, Renaudot) – mort de Roland Barthes, assassinat, milieux intellectuels.

Olivier Bleys : Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes, Albin Michel (Goncourt) – Chine contemporaine, lien homme/nature.

Christophe Boltanski : La cache, Stock (Femina, Renaudot, Medicis) – autobiographique, histoire d’une famille juive.

Lise Charles : Comme Ulysse POL (Le Monde) – famille d’artistes, Amérique, voyage formateur.

Charles Dantzig : Histoire de l’amour et de la haine, Grasset (Femina, Renaudot, Medicis) – Paris, manifestations, mariage pour tous.

Sophie Divry : Quand le diable sortit de la salle de bain Notabilia (Le Monde, Medicis) – précarité, littérature.

Mathias Enard : Boussole Actes Sud (Le Monde, Femina, Goncourt) – Voyage, occident et orient.

Tristan Garcia : 7, Gallimard (—) – sept mini-romans, réalistes, fantastiques.

Jean Hatzfeld : Un papa de sang, Gallimard (Goncourt) – Rwanda, génocide, mémoire.

Eric Holder : La Saison des bijoux, Seuil (Renaudot) – Plage, été, marchands ambulants.

Hédi Kaddour : Les Prépondérants Gallimard (Le Monde, Femina, Goncourt, Medicis) – années 1920, Hollywood, Maghreb.

Aram Kebabdjian : Les Désoeuvrés, Seuil (Renaudot, Medicis) – Art contemporain.

Simon Liberati : Eva, Stock (Goncourt, Renaudot) – amour fou, éloge d’une femme.

Alain Mabanckou : Petit piment, Seuil (Goncourt) – Congo, révolution socialiste, vengeance.

Cherif Madjalani : Villa des femmes, Seuil (Femina, Renaudot) – Liban, années 1960. Diane Meur : La Carte des Mendelssohn Sabine Wespieser (Le Monde, Femina) – histoire de famille. Thomas B. Reverdy : Il était une ville, Flammarion (Goncourt) – Detroit, ville industrielle en déclin.

Patrick Roegiers : L’autre Simenon, Grasset (Renaudot) – frère de Georges Simenon, extrême-droite, Belgique.

Boualem Sansal : 2084 – La fin du monde, Gallimard (Femina, Flore, Goncourt, Renaudot, Medicis) – futur, dystopie, dictature islamiste.

Delphine de Vigan : D’après une histoire vraie JC Lattès (Le Monde, Goncourt, Renaudot, Medicis) – amitié, psychologique.

La liste n’est pas tout à fait complète, et bien sûr, comme toujours ce ne sont que de suggestions. Si vous voulez savoir plus sur les titres, je vous recommande le site web de l’Express, où il y a de nombreuses présentations des auteurs et des livres, avec beaucoup de liens.

Vous pouvez bien sûr aussi trouver d’autres titres qui ne sont pas considérés pour des prix littéraires, mais qui se vendent très bien, comme les nouveaux livres d’Amélie Nothomb ou de Frédéric Beigbeder.

Vous trouverez certainement encore d’autres sources de commentaires sur la rentrée, comme par exemple le site des libreries…

Je propose que nous choisissions des livres français, mais si vous ne trouvez rien d’intéressant, n’hésitez pas à présenter des nouveautés parues dans d’autres langues.

Bonne lecture !

Johannes

Publicités