Archives Mensuelles: août 2014

24ème séance: L’humour

Par défaut
Humour
Le mot “humour” vient du latin humëre « être humide », d’où humor « liquide ».
Dans la psychologie médiévale, humor indiquait chacun de 4 fluides corporels (sang, flegme, colère, mélancolie ou bile noir), la proportion desquels déterminait – second la croyance du temps – l’état de l’esprit.
Vers la fin du XVIIIème siècle, les Anglais utilisent le terme humour dans le sens « tempérament enjoué, gaîté, aptitude à voir ou à faire voir le comique des choses » pour se vanter de posséder un certain état d’esprit (l’humour anglais).
L’humour est donc une «forme d’esprit qui s’attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité » (dictionnaire Larousse). L’humour est aussi bien le «caractère d’une situation, d’un événement qui, bien que comportant un inconvénient, peut prêter à rire» (dictionnaire Larousse).
L’humour dans la perception/description des événements
Un des maîtres de l’humorisme est Voltaire.
Dans Candide ou l’Optimisme, il se moquait du conservatisme social de la noblesse arrogante et de la théorie selon laquelle notre monde est le meilleur des mondes possibles (Leibniz).
Candide, jeune garçon vivant au château du baron de Thunder-ten-tronckh (Westphalie), est chassé de ce meilleur des mondes possibles à la suite d’un baiser interdit échangé avec Cunégonde, la fille du Baron. Candide découvre alors la guerre, la tempête, le tremblement de terre de Lisbonne, le vol, l’exécution d’un officier, la galère…mais à la fin, il rachète Cunégonde enlaidie et acariâtre, l’épouse, et finit en cultivant son jardin, toujours dans le meilleur de monde possible.
Dans Micromégas, un géant de trente-neuf kilomètres de haut environ – Micromégas -, jeune savant doté d’environ mille sens et habitant une gigantesque planète, est contraint à l’exil à la suite de travaux scientifiques contestés par le clergé de sa planète. Pendant ses voyages, Micromégas débarque sur la Terre et, avec un microscope, découvre d’abord une baleine, puis un bateau. Micromégas commence alors à communiquer avec les hommes. Après une longue discussion avec ces hommes qui soutenaient que l’univers entier a été créé par Dieu pour les hommes, Micromégas, fâché, reprend sa route interstellaire en laissant à la Terre un livre, qui apparaît finalement vierge aux Terriens.
D’autres classiques pour les amateurs de l’humour sont :
Miguel de Cervantes, Don Quixote.
Cyrano de Bergerac, Voyage dans la Lune et Histoire comique des états et empires du Soleil
Rabelais, Pantagruel
Rabelais, Gargantua
Une petite liste de classiques du théâtre comique :
Molière, Les précieuses ridicules ; L’Avare ; Le misanthrope ; Tartuffe ; Le malade imaginaire.
Marivaux, L’île des esclaves ; Le jeu de l’amour et du hasard.
Beaumarchais, Le barbier de Séville ; Le Mariage de Figaro.
Alfred Jarry, Ubu roi.
La guerre aussi peut être objet de descriptions humoristiques.
Catch 22, roman de Joseph Heller, décrit les aventures du capitaine Yossarian, qui durant la seconde guerre mondiale tente à tout prix de sauver sa vie en simulant la folie. En effet, l’article 22 du règlement intérieur de la base prévoit que « if you are crazy, you can be discharged from the army. But you have to apply for the discharge, and applying demonstrates that you are not crazy».
Jaroslav Hasek, Le brave soldat Chvéïk.
Kurt Vonnegut, Abattoir 5 ou la Croisade des enfants.
Autres suggestions pour une lecture humoristique :
C.D. Payne, Youth in revolt.
Patrick Dennis, Tante Mame
Jonas Jonasson, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Michael Chabon, Des garçons épatants
Gaston Kelman, Je suis noir et je n’aime pas le manioc
Thomas Pynchon, V.
Tom Sharpe, Panique à porterhouse
Stephen Leacock, L’île de la tentation
Hunter S. Thompson, Las Vegas Parano
J.K. Jérome, Trois hommes dans un bateau
Helen Fielding, Le journal de Bridget Jones
Nick Hornby, Carton jaune
Roy Lewis, Pourquoi j’ai mangé mon père
Umberto Eco, Comment voyager avec un saumon
Martin Page, Comment je suis devenu stupide
Daniel Pennac, La fée carabine; Au bonheur des ogres
Alexander McCall Smith, Mma Ramotswe détective
Douglas Coupland, Génération X
Jean-Paul Dubois, Vous plaisantez monsieur Tanner
Gabriel Chevallier, Clochemerle
Isabel Wolff, Misérable Miranda
Dave Eggers, Une œuvre déchirante d’un génie renversant
Christopher Buckley, Salles fumeurs
Dave Barry, Gros problème
Christopher Moore, Le Sot de l’ange
David Lodge, Changement de décor
Joe Keenan, Un mariage à la mode
Quelques suggestions aussi sur l’humour noir :
André Breton, Anthologie de l’humour noir
John Kennedy Toole, La conjuration des imbéciles
Jean Teulé, Le Magasin des Suicides
Jean-Paul Dubois, Vous plaisantez, monsieur Tanner
Arto Paasilinna, Petits suicides entre amis
Tom Sharpe, Wilt 1 : Comment se sortir d’une poupée gonflable et de beaucoup d’autres ennuis encore
John Fante, Mon chien stupide
Douglas Coupland, Toutes les familles sont psychotiques
Kurt Vonnegut, Le Breakfast du champion,
Joe R. Lansdale, Du sang da la sciure
L’humour dans les différentes cultures
La forme de l’humour est différemment appréciée d’une culture à l’autre, d’une région à une autre, d’un point de vue à un autre, à tel point que ce qui est considéré par certains comme de l’humour, peut être considéré par les autres comme une méchante moquerie ou une insulte.
Bien connu est l’humour juif :
Woody Allen, Pour en finir une bonne fois pour toutes avec la culture ; Dieu, Shakespeare et moi; Destins tordus; L’erreur est humaine.
Groucho Marx, Les mémoires capitales ; Mémoires d’un amant lamentable.
Mordecai Richler, L’apprentissage de Duddy Kravitz ; Le monde de Barney.
Shalom Auslander, La Lamentation du prépuce ; Attention Dieu méchant ; L’Espoir, cette tragédie.
Judith Stora-Sandor, Le rire élu. Anthologie de l’humour juif dans la littérature mondiale.
Pour découvrir l’humour anglais :
Stephen Fry, The Liar.
Hugh Laurie, The Gun Seller.
Kingsley Amis, Lucky Jim.
Mil Millington, Things My Girlfriend and I Have Argued About.
H.W. Crocker III, The Old Limey.
Laurence Sterne, The Life and Opinions of Tristram Shandy, Gentleman.
P.G. Wodehouse Leave It To Psmith.
Keith Waterhouse, Billy Liar.
Roald Dahl, My Uncle Oswald.
L’humour comme un état de l’esprit
Enfin, quelques suggestions sur la thérapie du rire :
Adams Patch, Docteur Patch Adams. Quand l’humour se fait médecin
Bolduc Line, Réveiller son médecin intérieur – Le mieux-être par le rire
Cousins Norman, Anatomy of an Illness as Perceived by the Patient: Reflections on Healing and Regeneration
Cousins Norman, Comment je me suis soigné par le rire
Corinne Cosseron  et Linda Leclerc, Le yoga du rire
Dr. Madan Kataria, Rire sans raison
Desgagnés Paule, La rigolothérapie
Desgagnés Paule, Rire amoureusement
Raquin Bernard, Rire pour vivre. Les bienfaits de l’humour sur notre santé et notre quotidien
Simonds Caroline, Warren Bernie, Le Rire Médecin – Journal du docteur Girafe
Tal Schaller Dr Christian et Kinou le clown, Le rire, une merveilleuse thérapie. Mieux rire pour vivre mieux.
Ce canapé est dédié à Robin Williams, maitre de l’humour et inoubliable protagoniste de Patch Adams.
« Never pick a fight with an ugly person, they’ve got nothing to lose » (Robin Williams).
Silvia
Publicités