Archives Mensuelles: août 2013

14ème rencontre: L’Ailleurs

Par défaut

‘Je ne suis jamais bien nulle part, et je crois toujours que je serais mieux ailleurs que là où je suis’, a affirmé Baudelaire (Petits poèmes en prose, Les Vocations, 1867).

Défini comme ‘un autre lieu que celui où on est ou dont il s’agit ; une autre origine, une autre cause que celle qui est donnée ou dont il est question’, l’Ailleurs a toujours fasciné les écrivains (‘Nous pensons toujours ailleurs’, Montaigne). En s’opposant à ’l’Ici’, l’Ailleurs incarne ainsi la quête de l’inconnu, réveille la curiosité, crée des attentes, fait rêver, fait appel à notre sphère émotionnelle et au désir – autrement dit : l’Ailleurs met en question notre identité dans le hic et nunc,  et nous défie de chercher le sens de la vie dans la dimension de l’espace (‘La vraie vie est ailleurs’, Arthur Rimbaud).

Peut-on trouver l’Ailleurs ? Ou le désir de l’ailleurs est-il une errance (Milan Kundera), où on se laisse transporter dans les limbes d’une vision kaléidoscopique, dans des mondes et des endroits infinis, sans jamais pouvoir y joindre, voir un vrai non-lieu (Marc Augé) ? Ou encore, trouverons-nous l’Ailleurs enfin dans nous-mêmes, dans l’Ici (François Cavanna) ?

Selon P. Née, dans l’histoire de la littérature, la notion de l’Ailleurs subit à partir du romantisme une profonde mutation: ‘De prospective qu’elle était du Moyen Âge au XVIIIe siècle, son sens s’inverse brutalement au XIXe : au moment où la planète achève d’être explorée, l’Ailleurs devient rétrospectif ; ce n’est plus la « curiositas » qui l’anime, mais le fantasme régressif de l’origine perdue. Deux conséquences en découlent : d’une part, la radicale dévaluation de l’Ici ; et, d’autre part, l’idéalisation d’un Ailleurs compensatoire en un triomphe de la mélancolie occidentale. Il appartiendra alors au XXe siècle d’inventer un nouvel équilibre bipolaire entre l’Ailleurs et l’Ici.’ (Patrick Née : L’Ailleurs en question : Essais sur la littérature française des XIXe et XXe siècles).

Je vous invite donc à vous mettre à la recherche littéraire de votre équilibre entre l’Ici et l’Ailleurs pendant cet été, et d’en discuter lors de la prochaine séance du Canapé en septembre.

Comme la littérature sur le thème est très vaste –touchant, par ailleurs, à plusieurs genres dédiés soit à l’Espace réelle, soit à l’espace imaginé – je vous propose ici une petite sélection de titres sur l’Ailleurs dans la littérature (et en plus quelques titres sur la Réflexions théoriques et les Etudes littéraires ; pour ceux qui ont envie d’approfondir le thème), qui nous promettent dans le titre de nous faire parler de l’Ailleurs. La liste est bien entendu seulement le début de notre recherche commune – et vous pourriez y rajouter d’autres titres.

Au plaisir de vous revoir tous bientôt !

Katja

Réflexions théoriques

Marc Augé, Non-lieux, introduction à une anthropologie de la surmondité, 1992

Stanislas Breton, L’Autre et l’ailleurs, 1995

Pierre-Jean Labarrière, Le Discours de l’altérité. Une logique de l’expérience, 1983

Paul Ricoeur, Soi-même comme un autre, 1996

Edward Saïd, L’Orientalisme. L’Orient créé par l’Occident, 1980

Paul Virilio, Ville panique. Ailleurs commence ici, 2004

Etudes littéraires

Albéric d’Hardivilliers : L’écriture de l’ailleurs. Petits propos sur la littérature nomade, 2009

Nicole Lapierre : Pensons ailleurs,  2006

Jean-Marc Moura : L’Europe littéraire et l’ailleurs, 1998

Patrick Née : L’Ailleurs en question : Essais sur la littérature française des XIXe et XXe siècles, 2001

L’Ailleurs en littérature

Richard Bach : Ailleurs n’est jamais loin quand on aime,  1979

Amy Bloom : Ailleurs, plus loin,  2008

Claudine Bertrand : Ailleurs en soi,  2006

Jean-François Bouygues : L’homme qui rêvait d’ailleurs, 2013

Barbara Taylor Bradford : L’Amour est ailleurs, 1997

Thierry Cohen : Si tu existes ailleurs, 2013

Chahdortt Djavann : Je viens d’ailleurs, 2005

Marie-Ange Guillaume : Ils s’en allaient faire des enfants ailleurs, 2007

Milan Kundera : La Vie est ailleurs, 1969

Antoine Laurain : Ailleurs si j’y suis, 2007

Annie Le Brun, Ailleurs et autrement,  2011

Julia Leigh : Ailleurs

Dominique Le Meur : Retour vers l’ailleurs, 2009

H.P. Lovecraft : Je suis d’ailleurs,  1926

Colum McCann : Ailleurs en ce pays, 2013

Amoz Os : Ailleurs peut-être

Richard Russo : Ailleurs, 2013

Luis Sepulveda : Histoires d’ici et d’ailleurs

Paul Steinberg : Chroniques d’ailleurs, 2007

Jean Teulé : Gens de France et d’ailleurs, 2005

Gabrielle Zevin : Une vie ailleurs

Stefanie Zweig : Le bonheur est ailleurs,  2006

Publicités