Archives Mensuelles: mai 2012

L’art plastique: bibliographie

Par défaut

Bonjour,

nous avons décidé à la dernière réunion du Canapé Littéraire (23 Mai 2012) de choisir un thème plus restreint pour la prochaine fois, à titre expérimental. C’est le thème de l’art plastique (peinture, sculpture, photo, art vidéo… etc) qui a été proposé. Pour vous aider, voici une bibliographie sur le thème, par catégories. Vous pouvez vous en inspirer pour vos lectures et l’intégrer dans vos suggestions. La prochaine rencontre est fixée pour mercredi 20 juin à 19.00 au Blomqvists.

1)      Catégorie Traités et histoire

« Vie des peintres, sculpteurs et architectes » par Giorgio VASARI, édition 1803 numérisée

« Comprendre et reconnaître les mouvements dans la peinture » par Patricia FRIDE, R. CARRASSAT et Isabelle MARCADE, Bordas

« Comment identifier… les mouvements artistiques » par Giorgina BERTOLINO, Hazan

« La scène de Léonard de Vinci » par GOETHE

« Traité des couleurs » par GOETHE, Triades

« Savoirs secrets » par David Hockney

2)      Catégorie Philosophie de l’art

« La grande fresque de la villa des Mystères à Pompéi » par Gilles SAURON, Antiqua e Picard

« Du Spirituel dans l’art, et dans la peinture en particulier » par KANDISKY, Folio Essai

« L’art contemporain » par Anne CAUQUELIN, Que Sais-je ? PUF

« Vérité et vraisemblance dans les œuvres d’art » par GOETHE

« Le délire et les rêves dans la Gradiva de W. Jensen, fantaisie pompéienne » par S. FREUD et Wilhelm JENSEN, Poche

« Manifeste du Surréalisme » par André BRETON, Poche

« Le complot de l’art » par Jean BAUDRILLARD, Sens & Tonka

« Artistes sans art ? » par Jean Philippe DOMECQ, Pocket

« Misère de l’art » par Jean Philippe DOMECQ, Pocket

« La responsabilité de l’artiste » par Jean CLAIR, Gallimard

« Du surréalisme considéré dans ses rapports au totalitarisme et aux tables tournantes » par Jean CLAIR, Mille et une nuits

« L’hiver de la culture » par Jean CLAIR, Flammarion

« Pensées et anecdotes » par Salvador DALI, Le cherche midi

« La vie secrète de Salvador Dali » par DALI, Gallimard

« Les cocus du vieillard moderne » par DALI, Grasset

3)      Catégorie Biographie et romans biographiques

« Dali, L’héritage infernal » par Robert DESCHARNES, Ramsay La Marge

« Mémoires de Balthus » par Alain VIRCONDELET, éditions du Rocher

« Les peintres de mon chemin » par Serge CREUZ, Racines

« La course à l’abîme » par Dominique FERNANDEZ, Grasset

4)      Catégorie Romans

« Le portrait de Dorian Gray » par Oscar WILDE, Seuil

« Narcisse et Goldmund » par Hermann HESSE, Poche

« Il Piacere » par G. d’ANNUNZIO, Garzanti

« La jeune fille à la perle » par Tracy CHEVALIER, Folio

« Lorsque j’étais une œuvre d’art » par Eric-Emmanuel SCHMITT, Poche

« L’enfant de Bruges » par Gilbert SINOUE, Folio

« Les années Lulla » par Rezvani, Poche

« Orlando” par Virginia WOOLF, Poche

« Da Vinci Code » par Dan BROWN

5)      Catégorie Romans policiers

« Le portrait » par Iain PEARS, 10/18

« L’affaire Bernini » par Iain PEARS, 10/18

« Le Comité Tiziano » par Iain PEARS, 10/18

« Le mystère Giotto » par Iain PEARS, 10/18

« L’affaire Raphael » par Iain PEARS, 10/18

« Le Jugement dernier » par Iain PEARS, 10/18

6)      Catégorie Bande dessinée

« Cité lumière » par Ted BENOIT, Castermann

« Chelsy » (Vol I et II) par Eric JORIS et Jean DUFAUX, Glenat

« Plagiat ! » par GOFFIN, SCHUYTEN, et PEETERS, Les Humanoïdes associés

Eric

Recherches et enquêtes: le récit de la deuxième rencontre

Par défaut

Mercredi 21 Mai, notre cercle littéraire s’est à nouveau retrouvé sur et autour du canapé du Blomqvists pour sa rencontre mensuelle de discussion et partage d’expérience de lecture. Le thème choisi était la « recherche ».

Sur la base d’une première lecture purement étymologique, la recherche peut être considérée comme l’activité pour « aller au tour de ». En effet, le mot s’apparente à la famille du mot « cercle ». Bref, recherche n’a pas été considérée seulement comme la recherche d’un objet, mais aussi comme quête (personnelle, sentimentale, philosophique) ou enquête.

Voilà pourquoi on a décidé d’entamer une vraie enquête sur les livres que les participants avaient choisis. En ne connaissant pas les titres des autres, on a essayé de les deviner sur la base d’indices, fiches signalétiques et questions ciblées. Voulez-vous participer au jeu ? Vous pouvez lire les fiches remplies par les différents participants et essayer de deviner les titres vous-mêmes. Pour vous aider, la liste des titres est publiée ci-dessous !

La livres proposés ont été:

  1. « Le chercheur d’or » : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Chercheur_d%27or
  2. « La mécanique du cœur » : http://www.evene.fr/livres/livre/mathias-malzieu-la-mecanique-du-coeur-30287.php
  3. « A fish caught in time » : http://www.amazon.com/Fish-Caught-Time-Search-Coelacanth/dp/0060932856
  4. « Bad science »: http://en.wikipedia.org/wiki/Bad_Science_%28book%29
  5. « Le nageur » : http://mondalire.pagesperso-orange.fr/nageur.htm
  6. « Le Satyricon » : http://fr.wikipedia.org/wiki/Satyricon
  7. « Quelques nouvelles de la grande expédition au coin de la rue » : http://www.lecteurs.com/livre/quelques-nouvelles-de-la-grande-exp%C3%A9dition-au-coin-de-la-rue
  8. « Siddhârta » : http://fr.wikipedia.org/wiki/Siddhartha_%28roman%29

Bonne enquête !

Katja

Type de livre : entre roman, récit et journal intime ; un peu ivre de voyage. Auteur : belge-espagnol, toujours vécu à Bruxelles. Pas seulement auteur, mais aussi acteur de théâtre. Contexte historique/culturel : contemporain. L’historie se déroule dans la commune de Schaerbeek. Personnages/protagonistes : les gens de la rue ou peut-être l’auteur même. Langue/style : française. Motif du choix : j’étais à la présentation de l’auteur de ce livre et j’étais curieuse de le découvrir.

Flavia

Type de livre : roman. Auteur : français, prix Nobel, voyageur. Contexte historique/culturel : Ile Maurice (et iles voisines), fin 1800-début 1900 ; France, Somme-I Guerre Mondiale. Personnages/protagonistes : un jeune homme à la recherche de la richesse ; il voyage beaucoup pour la trouver mais perdra tout ce qu’il a de cher dans la vie. Langue/style : français ; beaucoup de descriptions de la nature. Motif du choix : le titre

Johannes

Type de livre : roman. Auteur : allemande, d’origine hongroise. Contexte historique/culturel : Hongrie après 1956. Personnages/protagonistes : Kata et Isti (deux enfants) et Kalamn (leur père). Langue/style : allemande ; mélancolique, points de vues des enfants ; langue très riche en images. Motif du choix : un voyage ; une recherche de nouveaux points de repères, de sens de la vie.

Eric

Type de livre : récit. Auteur : romain (empire de Rome), épicurien. Contexte historique/culturel : écrivain qui écrivait sur son temps. Personnages/protagonistes : un personnage est tellement caractéristique qu’il est devenu un nom pour un type de personnage. Langue/style : latine ; selon Jean Dutour, style proustien. Motif du choix : la recherche dans une monde en crise et désemparé, la survie ; mon intérêt : les réactions opposées sur ce livre

Laure

Type de livre : roman. Auteur : homme trentenaire, musicien français, chanteur très dynamique. Contexte historique/culturel : Édimbourg, pas vraiment daté, écrit au même temps qu’un disque : les chansons  du disque sont en accord avec l’histoire. Personnages/protagonistes : Miss Acacia et un jeune homme, une maman-nounou réparatrice. Langue/style : française ; lunaire, poétique, rêve, conte merveilleux. Motif du choix : la poésie, l’originalité, la beauté, la quête de l’amour, le bonheur ressenti quant on a terminé le livre

Julie

Type de livre : enquête scientifique/histoire. Auteur : journaliste. Contexte historique/culturel : année 40 ; Afrique du Sud ; théorie de l’évolution. Personnages/protagonistes : trois scientifiques majeurs sud-africains. Langue/style : anglais britannique. Livres semblables : « De l’évolution des espèces » de Darwin. Motif du choix : recherche scientifique ; recherche de l’origine de l’homme : recherche des origines

Jeremy

Type de livre : reportage/commentaire. Auteur : anglais, auteur sur les thèmes de la science et médecine. Contexte historique/culturel : moderne (années 2000). Personnages/protagonistes : vrais personnages, connus pour des mauvaises raisons. Langue/style : anglais. Motif du choix: intéressant et informatif ; il s’agit du rôle de la presse et la publicité pour informer le publique

Marco

Type de livre : roman philosophique. Auteur : allemand, prix Nobel. Contexte historique/culturel : l’histoire se déroule en Inde; le livre date du debout de 1900. Personnages/protagonistes : homme qui traverse plusieurs âges au cours du récit. Langue/style : allemand. Livres semblables: « Alchimiste » de Coelho. Motif du choix : quête personnelle ; livre phare de la génération du ‘68

Marco

Citation

« Toute recherche oblige« ,  Les Faux-Monnayeurs – André Gide

« Chercher n’est pas une chose et trouver une autre, mais le gain de la recherche, c’est la recherche même« , Homélies sur l’Ecclésiaste – Saint Grégoire, de Nysse

« Trop rechercher fait tomber dans la maladresse, tel le peintre qui ajouterait des pattes à un serpent« , Traduction D. Tsan – Huan Tingjian ou Hoan T’ing-kien

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux » – Marcel Proust

Citations – La recherche

Notre premier voyage

Par défaut

« Il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage » a dit l’écrivain français d’origine tchécoslovaque Milan Kundera. C’est vrai qu’on a attendue avec trépidation et impatience cette première rencontre du Canapé. En effet, notre petit voyage dans la littérature s’est avéré être à la hauteur des attentes – au moins pour ce qui regarde nous, Flavia et Katja.

L’ambiance était agréable : on était assis en cercle éclairés par une timide lumière et tout le monde, avec son petit gâteau, était décontracté. Des visages connus et des visages nouveaux, plusieurs nationalités et différents backgrounds culturels. « Fermez les yeux, pensez au livre que vous avez choisi pour aujourd’hui, concentrez-vous sur un mot, un seul, qui pourrait le décrire »: c’est comme ça que nous avons ouvert la session sur le voyage et c’est comme cela que les participants ont décrit leur livres :

Lucia – SENSATION

Julie – BACKPACKER

Marco – ESPOIRE

Barbara – VIE

Eric – TRIPLE VOYAGE

Vitalba – SOUVENIR

Xavier – PLAGE

Carlos – EXILE

Laure – PREHISTOIRE

Jeremy – KAZAKHSTAN

Anne-Françoise – ODYSSÈ

Marilina – 900

Katja – INATTENDU

Flavia – ETOILE

Les raisons de ces choix ont était découvertes lors de la discussion sur le voyage déroulée dans les 3 groupes dans lesquels les participants se sont divisés. Pour une petite heure, il a était question de raconter ce qu’on avait lu mais aussi d’écouter ce que les autres avaient à dire, d’écouter leurs réflexions sur les livres, de comprendre pourquoi ils avaient aimé l’histoire. Dommage qu’on n’a pas pu être tous ensemble pour tout écouter, comme l’a remarqué Eric !

L’échange collectif qui est suivi a bien confirmé que les livres de voyage sont souvent très fascinant. Par ailleurs, il a été étonnant de voir comment des livres tant différents pouvaient porter à des réflexions et des thèmes tout à fait similaires : comme dans le groupe de Marilina par exemple où l’exile était un voyage obligé, une forme extrême de voyage et où des éléments bibliographiques se mêlaient au voyage raconté ; le fait de voyager et voyager pour revenir au point de départ parce que au fond le vraie voyage est celui de la vie ; la présence constante de la mer dans les livres de voyage comme symbole de partir, du mouvement, du voyage lui-même.

Dans le groupe de Anne-Françoise chacun voyage se déroulait dans une époque historique différente de façon que leur discussion a été un vraie voyage dans l’histoire : la préhistoire, le moyen âge, une époque futuriste avec des souvenirs vikings, en fin l’actualité d’un pays lointain, le Kazakhstan.

Le groupe de Barbara a par contre vu des aspects de découverte dans les voyages présentés : la découverte de l’autre comme moteur d’un un changement et la découverte d’une communauté d’inspiration socialise/communiste précédente à l’arrivé voyageur. La force de la rencontre entre le nouveau venu et la communauté déclenche un clash de valeurs, visions, et mode de vie qui produit soit la destruction de la communauté soit le refoulement de la même par le nouveau venu.

Notre premier voyage ensemble s’approchant à sa conclusion, Lucia a lu pour tout le monde une phrase tirée de « Le Chercheur d’or » de Le Clézio : « Maintenant, je comprends où je vais, et cela m’émeut au point que je dois me lever pour calmer les battements de mon cœur. Je vais vers l’espace, vers l’inconnu, je glisse au milieu du ciel, vers une fin que je ne connais pas ».

Nous sommes comme ça arrivés à la fin, contents de nos discussions littéraires et pleins d’envie de rentrer à la maison et de lire quelque page d’un nouveau bouquin, peut être en vue de la prochaine séance dédiée à la RECHERCHE. Le choix du thème a suivi un processus démocratique : plusieurs propositions ont étaient faites, comme la musique (qui a reçu 4 votes), le lien entre la nourriture et l’amour (6 votes), le genre policier (3 votes) mais c’est la recherche qui a été choisi avec 10 votes.

La prochaine rencontre aura donc lieu le 23 Mai et sera préparée par Marco et Vitalba qui se sont proposés pour l’organisation. Bonne chance à vous deux !!

Flavia et Katja

Une recherche bibliographique…

Par défaut

Quel est le domaine de la recherche sur lequel vous avez déjà lu des livres? Pour vous aider, une première bibliographie sur le thème est à votre disposition. Vous pouvez vous inspirer pour vos lectures et l’intégrer avec vos suggestions. La prochaine rencontre est donc fixée pour mercredi 23 Mai à 19.00 au Blomqvists.

  • La Quête De Saint-Graal
  • Treasure Island, Robert Louis Stevenson
  • A la recherche du temps perdu, Marcel Proust
  • La Recherche de l’Absolu, Honoré de Balzac
  • La recherche de l’absolu, Jean-Paul Sartre
  • La recherche de la langue parfaite dans la culture européenne, Umberto Eco
  • Recherche jeune femme aimant danser, Mary Higgins Clark
  • Sei personaggi in cerca d’autore (Six personnages en quête d’auteur), Luigi Pirandello
  • La ricerca delle radici, Primo Levi
  • Grieche sucht Griechin (Greque recherche Greque), Dürrenmatt
  • The rain before it falls, Jonathan Coe
  • La course au mouton sauvage, Murakami
  • The doors of perception, A. Huxley
  • Un roman russe, Emanuel Carrère
  • L’ombre du vent, Zafon
  • The angel’s game, Zafon
  • In cold blood, Truman Capote
  • La mécanique du cœur, M. Malzieu
  • Bel-ami, Guy De Maupassant
  • La Poursuite du bonheur, Houellebecq
  • The Adventures of Sherlock Homes, Arthur Conan Doyle
  • Hercule Poirot investigates, Agatha Christie
  • La première enquête de Maigret, George Simenon
  • What I loved, Siri Hustvedt
  • Un roman français, Frédéric Beigbeder
  • Querida catastrofe, Teresa Moure
  • Sous un autre jour, Jean Christian Grondal
  • Le club des incorrigibles optimistes, Jean-Michel Guenassia
  • Il conto delle minne, Giuseppina Torregrossa
  • The picture of Dorian Gray, Oscar Wilde
  • The remains of the day, Kazuo Ishiguro
  • Travesuras de la niña mala, Mario Vargas Llosa

Deuxième rencontre: Recherche

Par défaut

Étymologie

Recherche: substantif féminin singulier qui dérive du verbe chercher. Etymologiquement ce verbe provient du bas latin « circare » qui signifie: « tourner« , « aller d’un endroit à un autre« , « parcourir en tous sens, fouiller », « faire le tour de« . En effet, tous ces mots peuvent être rapportés au mot « cercle » (grec kirkos = anneau). [Source: «Le Robert»]

Ce substantif désigne donc:

1. Effort pour trouver quelque-chose ou quelqu’un. La recherche de renseignements se dit « enquête ».

2. Effort de l’esprit pour trouver (une connaissance, un savoir, la vérité).

3. Ensemble des travaux, des activités intellectuelles tendant à la découverte de connaissances nouvelles, lois (science) ou moyens d’expression (art).

4. Action de chercher à obtenir, que ce soit une quête ou une poursuite.

5. Effort pour se distinguer par un raffinement plus grand.

Littérature

Étant le domaine très vaste (tout peut être objet de recherche), l’activité intellectuelle est variée et se matérialise surtout sous forme d’essais. A ce propos, on peut penser aux recherches scientifiques (« On the Origin of Species by Means of Natural Selection, or the Preservation of Favoured Races in the Struggle for Life » de Darwin, « L’interprétation des rêves » de Freud), philosophiques (« Recherche philosophique sur l’origine de nos idées du sublime et du beau » de Burke) et artistiques.

En ce qui concerne le roman, la recherche peut se décliner différemment: par exemple, elle a été interprétée comme quête d’un objet mystérieux (« La Quête De Saint-Graal » et « La course au mouton sauvage » de Murakami) ou comme quête spirituelle (« L’alchimiste » de Coelho, « La Poursuite du bonheur » de Houellebecq).

Pour certains écrivains, le roman devient un moyen pour retrouver ses origines (« Un roman russe » de Carrère, « Un roman français » de Beigbeder, « La ricerca delle radici » de Primo Levi, « What I loved » de Siri Hustvedt, « Querida Catastrofe » de Teresa Moure) ou pour examiner et, donc, comprendre, son passé proche. Dans le cas le plus célèbre, la recherche corresponds à la mémoire (« A la recherche du temps perdu« ): assis sur son lit, enfermé dans sa chambre, les souvenirs permettent à Proust de revivre son passé Le simple goût d’une petite madeleine réveil une sensation ancienne, qui devient le point de départ du récit de vie du Narrateur.  A travers la description des événements de l’époque, Proust nous rend en images pas seulement les personnages et leur rôle dans le moment historique, mais surtout sa propre existence et ses émotions. Le Souvenir est souverain dans cette « reconquête » d’un passé autrement perdu.

Dans d’autres cas, la recherche a été interprétée comme enquête (solution à une énigme) donnant vie au genre du roman policier/thriller: Arthur Conan Doyle avec Sherlock Holmes, Agatha Chrisite avec Hercule Poirot et le belge George Simenon avec Maigret en sont les exemples les plus connus. Zafon, auteur espagnol contemporain, base ses romans sur des enquêtes assez surréalistes: dans « L’ombre du vent« , le protagoniste recherche un homme disparu depuis des décennies; dans « Le jeux de l’ange« , on fouille dans le passé aussi.

Bien entendu, la recherche peut aussi être déclinée comme poursuite d’un désir: de pouvoir et ascension sociale (« Bel-ami » de Maupassant); de l’amour (« La mécanique du cœur » de Malzieu); de l’imperceptible (« The doors of perception » de Huxley).

Dans le monde technologique actuel, la recherche est associée à la Toile: la littérature sur comment améliorer l’indexation de nos sites et blogs fleurit (« Google pour les nuls« ).

Vitalba et Marco